Mendoza

 Escapade à  Mendoza – Argentine
4-5-6 avril 

Depuis hier soir nous sommes de retour de notre escapade en Argentine.
Nous étions partis en bus « semi-cama » mercredi 3 au soir, tous les quatre, pour visiter cette région de l’autre coté des Andes.
Le passage de la frontière se fait par la route des » libertatores », la R60 chilienne.
La montée au col coté chilien est en réparation depuis le mois de janvier et pour longtemps (2 ans).
Le traffic est réglementé et alterné : de nuit dans le sens Chili – Argentine et de jour pour le retour.
La voie qui serpente en lacets est réduite à une bande de béton armé avec d’un coté les travaux de décaissement et de l’autre le vide.
Il faisait nuit mais on voyait très bien les lumières du chantier au dessous de nous. Nous étions installés à l’avant du bus et à l’étage. Comme ça on était en direct. Quand c’était trop impressionnant on pouvait quand même fermer les rideaux ou les yeux et se dire que le chauffeur connait bien son véhicule…
On était presque content d’arriver à la douane, c’est dire.
Beaucoup de bus et de camions attendaient. Au bout de 2 heures, on a pu reprendre la route et descendre sur Mendoza.
 
La ville est très grande. Elle est construite par quadra autour de 5 places toutes arborées.
Les rues sont plantées d’arbres et des fossés d’irrigation bordent les voies. C’est très agréable avec le soleil qui tape dur, même en cette saison.  Nous avons passé la journée à visiter et terminé par une ballade dans un parc aux abords de la ville.
 
 S1440030
S1440007S1430026
 
S1430006S1430023
 
Vendredi matin, nous nous sommes rendus en bus à Coquimbito pour louer des vélos et pédaler à travers les vignes et les vergers. Nous avions choisi de nous arrêter dans une cave viticole pour déguster un peu de vin argentin.
Le domaine « Trapiche » est un des plus important du pays. Environ 1000 hectares et 8 millions de bouteilles par an.
C’est le temps des vendanges, elles devraient durer jusqu’à mi-avril.
Avis aux œnologues couramiots qui veulent aiguiser leur palais !
 
S1440026S1440009  
S1440014
 
 Dans une oliveraie, il  y avait un fabricant de chocolats, de confitures et de liqueurs artisanales.
Juste sur notre route, ils s’étaient installés !
Chacun a pu déguster selon ses préférences. 
 
S1440022
 
Samedi, le bus partait en sens inverse.
On a pu admirer la Cordillère et l’Aconcagua.
Et passer 10 heures pour faire 400 km.
 
S1450016S1450023
S1450032S1450038
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s