Des livres, des films à partager…

CHILI, la diagonale du Condor

Chili
Caryl Férey , Photographies de Romain Tanguy
Albums hors série, Gallimard Loisirs
Parution : 05-10-2017

CONDOR

condor

Collection Série Noire, Thrillers, Gallimard

Parution : 17-03-2016

DERNIERES NOUVELLES DU SUD

dernieres-nouvelles-du-sud-300x460

Luis Sepulveda
et Daniel Mordzinski

« Nous sommes partis un jour vers le sud du monde pour voir ce qu’on allait y trouver. Notre itinéraire était très simple: pour des raisons de logistique, le voyage commençait à San Carlos de Bariloche puis, à partir du 42e Parallèle, nous descendions jusqu’au Cap Horn, toujours en territoire argentin, et revenions par la Patagonie chilienne jusqu’à la grande île de Chiloé, soit quatre mille cinq cents kilomètres environ. Mais, tout ce que nous avons vu, entendu, senti, mangé et bu à partir du moment où nous nous sommes mis en route, nous a fait comprendre qu’au bout d’un mois nous aurions tout juste parcouru une centaine de kilomètres. Sur chacune des histoires passe sans doute le souffle des choses inexorablement perdues, cet «inventaire des pertes» dont parlait Osvaldo Soriano, coût impitoyable de notre époque. Pendant que nous étions sur la route, sans but précis, sans limite de temps, sans boussole et sans tricheries, cette formidable mécanique de la vie qui permet toujours de retrouver les siens nous a amenés à rencontrer beaucoup de ces «barbares» dont parle Konstantinos Kavafis.

Quelques semaines après notre retour en Europe, mon socio, mon associé, m’a remis un dossier bourré de superbes photos tirées en format de travail et on n’a plus parlé du livre. Drôles d’animaux que les livres. Celui-ci a décidé de sa forme finale il y a quatre ans : nous volions au-dessus du détroit de Magellan dans un fragile coucou ballotté par le vent, le pilote pestait contre les nuages qui l’empêchaient de voir où diable se trouvait la piste d’atterrissage et les points cardinaux étaient une référence absurde, c’est alors que mon socio m’a signalé qu’il y avait, là en bas, quelques-unes des histoires et des photos qui nous manquaient. »

Luis Sepúlveda, avant-propos du livre

LE REVE DE GABRIEL

th

Le Rêve de Gabriel est un film documentaire long métrage en 35 mm d’Anne Lévy-Morelle, réalisé en 1996 .
Cette « épopée authentique » (appellation que la réalisatrice préfère à « documentaire ») raconte l’histoire d’un homme bien installé, Gabriel de Halleux, qui décide à la  fin des années 1940  de tout quitter pour aller recommencer sa vie à Chile Chico, dans le fin fond de la Patagonie chilienne.
A partir de films d’archive familiale tournés en 9.5 mm et en questionnant les membres de la famille, la réalisatrice construit le récit de cette aventure.

LE LONG CHEMIN VERS LA LIBERTE

Nelson Mandela

couv Un-Long-Chemin-Vers-La-Liberte

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue de vingt-sept années de détention.
Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d’un peuple et le devenir d’une nation. […]
Document majeur sur un des grands bouleversements de cette fin de siècle, ce livre est aussi le témoignage d’un combat exemplaire pour la dignité humaine.
Un long chemin vers la liberté est un de ces rares livres qui deviennent non seulement un repère mais une condition de notre humanité.
 

LE LION

Joseph Kessel

couv le lion
 
Un voyageur écrivain pose ses valises pendant quelques jours dans une grande réserve nationale au Kenya. Il découvre les animaux avec l’aide du directeur mais surtout grâce à sa fille Patricia avec qui il devient ami.
C’est elle qui lui permet d’approcher au plus prêt cette nature sauvage et interdite aux étrangers qui ne peuvent pas comprendre les liens entre les animaux, la nature et quelques hommes.

Gallimard – 1958

CATO ZOULOU

Hugo Pratt

 couv cato zoulou
 
En 1879, pendant la guerre entre Anglais et Zoulou en Afrique du Sud, le prince Louis Napoléon est engagé au coté des forces de l’empire britannique.
Au cours d’une escarmouche, il est tué. On cherche des responsables. Un soldat est choisi pour porter la faute. Emprisonné, il réussi à s’échapper et fuit à travers l’Afrique en direction de la Frontière du Mozambique. La rencontre avec des colons Boers, l’attaque de guerriers Zoulous, le détachement de cavalerie qui est à sa recherche entraine le soldat dans une aventure au milieu de l’Afrique du Sud des années 1870 – 1880 et des prémices de ce nouveau pays.
Comme à son habitude, Hugo Pratt s’appuie sur des fait réels pour conter l’histoire aventureuse de ce soldat issue de l’empire britannique.

Hugo Pratt Edition – Edition Casterman 1990 – 100 pages – couleur  Patricia Zanotti

THE SAPHIRS

couv the saphirs

En 1968, en Australie, trois sœurs aborigènes : Gail, Julie, Cynthia et leur cousine Kay, sont découvertes par Dave, un musicien irlandais au caractère bien trempé, amateur de whisky et de soul music. Dave remanie le répertoire du groupe, rebaptisé  » The Sapphires « . Le groupe, et Dave devenu leur imprésario, se rend à une audition où les quatre filles sont engagées pour divertir les troupes américaines en guerre au Viêt Nam. On apprend que Kay est une métisse à la peau claire, enlevée alors qu’elle était enfant par l’administration australienne pour être élevée comme une blanche, une pratique massivement pratiquée jusqu’en 1969 environ. Par là, le film dénonce le phénomène des  » Générations volées « . Dave organise une tournée dans les zones de guerre du Sud-Vietnam. Dans le delta du Mékong où elles chantent pour les marines, les filles déchainent les foules, esquivent les balles et tombent amoureuses.
Les Saphirs est réalisé par Wayne Blair natif d’Australie, et ayant des racines aborigènes. Ce projet a d’ailleurs une force toute particulière pour lui, sa grand-mère morte en 1966 ayant connu la ségrégation que subissait la communauté aborigène jusqu’à tout récemment. Raconter cette histoire de jeunes filles aborigènes devenant des chanteuses célèbres était donc très important pour lui, comme il le souligne : << La musique soul est un élément essentiel du film. Ma famille a grandi bercée par les voix d’Aretha Franklin, de Marvin Gaye, de Sly and the Family Stone. La force de cette musique est qu’elle s’adresse à toutes les classes, tous les milieux. ».
principaux interprètes : Chris O’DowdDeborah Mailman, Jessica Mauboy, Shari Sebbens, Miranda Tapsel

Goalpost pictures – Australie – 2102

SANSON et DELILAH

couv sanson et delilah
 
Samson et Delilah vivent dans une communauté aborigène isolée dans le désert du centre de l’Australie. La vie là-bas est un éternel recommencement : les jours passent, rien ne change jamais et personne ne semble s’en soucier. Quand le malheur s’abat sur eux, ils décident de s’enfuir. Commence alors un véritable périple pour réussir à survivre. Les deux adolescents découvrent que la vie hors de la communauté peut être cruelle. Affamés, rejetés, Samson et Delilah tombent pourtant amoureux l’un de l’autre. C’est tout ce qu’ils ont, leur seule réalité. Perdus, seuls et indésirables, ils découvrent que la vie n’est pas toujours juste mais que l’amour lui ne porte jamais de jugement.
 

LE CHASSEUR

Julia Leigh

 couv le chasseur 2
 
 M. est chargé par une étrange compagnie de trouver le dernier spécimen d’une espèce mythique, le tigre de Tasmanie. Il atterrit dans une maison perdue au bout d’une piste, qui abrite la veuve du dernier homme ayant tenté de retrouver le précieux animal. La femme paraît avoir baissé les bras, et ce sont ses deux jeunes enfants qui gouvernent la maison. Au milieu d’une nature perdue et hostile, M comprendra petit à petit que la quête qui l’a amené au bout du monde réside peut-être ailleurs que dans cette recherche acharnée d’un animal. Julia Leigh raconte la recherche intime d’un homme confronté à la violence des éléments. « Le Chasseur », volontiers comparé aux meilleures pages de Hemingway, a valu de nombreux prix littéraires à la jeune romancière australienne

Acte Sud – 2000 – collection Antipodes

LA LEÇON DE PIANO

Jane Campion

couv la leçon de piano
 
Au siècle dernier en Nouvelle-Zélande, Ada, mère d’une fillette de neuf ans, s’apprête à suivre son nouveau mari au fin fond de la rain forest. Il accepte de transporter tous ses meubles à l’exception d’un piano qui échoue chez un voisin illettré. Ne pouvant supporter cette perte, Ada accepte le marché que lui propose ce dernier. Regagner son piano touche par touche en se soumettant à ses fantaisies.
Palme d’or et prix d’interprétation féminine à Cannes en 1993.
 
 

L’ORDE ET LA MORALE

Mathieu Kassovitz

 couv lordre-et-la-morale
 
 
Avril 1988, île d’Ouvea, Nouvelle-Calédonie, 30 gendarmes sont retenus en otage par un groupe d’indépendantiste kanak. 300 militaires sont envoyés depuis la France pour rétablir l’ordre. Deux hommes sont face à face : Philippe Legorjus, capitaine du GIGN et Alphonse Dianou, chef des preneurs d’otages.
A travers des valeurs communes, ils vont tenter de faire triompher le dialogue. Mais en pleine période d’élection présidentielle, lorsque les enjeux sont politiques, l’ordre n’est pas toujours dictée par la morale.
 
Réalisateur: 

Directeur De La Photographie: 
Genre: 
Distributeur: 
 
 
 

MON PAYS REINVENTE

Isabel Allende

couv mon pays
 
Roman traduit de l’espagnol par Alex et Nelly Lhermillier
 
Isabel Allende se confie : « presque toute ma vie, j’ai été une étrangère, condition que j’accepte car je n’ai pas d’autre alternative. Plusieurs fois, je me suis vue obligée de partir en brisant des liens, en laissant tout derrière moi pour commencer une vie ailleurs. »
Ayant choisi l’exil après le coup d’état du 11 septembre 1973 au Chili, Isabel Allende s’est engagée sur le chemin de la littérature. Aujourd’hui, sur un ton léger et émouvant, elle nous livre son Chili mythique, imaginé dans l’exil, territoire de sa nostalgie, seul pays où elle ne se sente pas étrangère.
Ce portrait contrasté et amusant du Chili au travers de sa géographie, sa culture ou ses mentalités est entremêlé de souvenirs et de pensées personnelles qui retracent tout le chemin d’une vie. La famille extravagante, l’enfance, les rencontres, les voyages sont autant de fenêtres qui ouvrent sur la réalité d’un pays, et sur les origines et les clés des personnages et des lieux qui habitent son oeuvre romanesque.
 
Bernard Grasset – Paris – 2003

LA JOIE DU VOYAGE EN FAMILLE

Bernard Delloye

couv la joie du voyage
Petites disgressions sur l’école buissionnière
 
Bernard Delloye exprime l’intense bonheur de découvrir le monde avec ses enfants. Choisir la nature pour école et le voyage pour maître, connaître ensemble la joie des rencontres et la peine des coups durs, constitue une expérience vitale inoubliable et soude une famille pour toujours.
 
© Transboréal : tous droits réservés, 2006-2012. 

FIN DE ROMAN EN PATAGONIE

Mempo Giardinelli

couv fin de roman
 
Traduit de l’espagnol par Bertille Hausberg
Editions Métailié
Prix Grand Voyageurs (Espagne) 2000
 
Originaire des zones tropicales du nord-est de l’Argentine, Mempo Giardinelli décide un jour de partir pour l’inconnu la Patagonie. Il s’embarque à bord d’une vieille Ford Fiesta en compagnie d’un ami, avec un budget de 2000 euros chacun et 40 jours de liberté (car le premier venu, s’il a de l’argent, du temps et un 4×4, peut sans problème traverser la Patagonie !).
Giardinelli espère échapper aux difficultés qu’il rencontre dans l’écriture d’un roman.
Ce voyage devient une vraie aventure faite de paysages et de rencontres exceptionnelles, peu à peu l’écrivain se remet à réver et son roman prend un tour qu’il n’attendait pas.
Récit de voyage tissé de morceaux de fiction, d’esquisses d’intrigues, d’amitié, de grandes discussions et de silence, ce livre est une invitation à la découverte de ce bout du bout du monde encore sauvage, en cours de destruction, mais peuplé de gens à l’hospitalité légendaire.
Grand raconteur d’histoires, Giardinelli, tout au long de ce voyage pelin de tendresse, nous fait partager ses rencontres et nous donne un livre délicieux sur une Patagonie qui n’a rien à envier à celle de Chatwin.
Luis Sepùlveda

EN PATAGONIE

Bruce Chatwin

couv en patagonie

D’ou vient la vocation, comment nait une oeuvre ? A cause d’un fragment de peau de brontosaure, exposé dans une vitrine chez sa grand-mère, à cause d’une carte de la Patagonie, accrochée à un mur du salon d’Eileen Gray, le jeune Bruce Chatwin a décidé un jour, de tout quitté pour explorer ce bout du monde. Et le livre qu’il en a rapporté est, sans doute, l’un des plus curieux et des plus cocasses récits de voyages jamais écrits.La patagonie de Bruce Chatwin ? Un eldorado littéraire.
 

les cahiers rouges – Grasset – 1977

 
  

« TRISTES TROPIQUES » de Claude Levi-Strauss

couv triste tropique

Extrait :  
 » Aujourd’hui où les iles polynésiennes noyées de béton sont transformées en porte-avions pesamment ancrés au fond des mers du Sud, où l’Asie toute entière prend le visage d’une zone maladive, où les bidonvilles rongent l’Afrique, où l’aviation commerciale et militaire flétrit la candeur de la forêt américaine ou mélanésienne avant même d’en pouvoir détruire la virginité, comment la prétendue évasion du voyage pourrait-elle réussir autre chose que de nous confronter aux formes les plus malheureuses de notre existence historique ?
Cette grande civilisation occidentale, créatrice de merveilles dont nous jouissons, elle n’a certes pas réussi à les produire sans contre-partie. Comme son oeuvre la plus fameuse, pile ou s’élaborent des architectures d’une complexité inconnue, l’ordre et l’harmonie de l’Occident exigent l’élimination d’une masse prodigieuse de sous-produits maléfiques dont la terre est aujourd’hui infectée. Ce que d’abord vous nous montrez, voyage c’est notre ordure lancée au visage de l’humanité.
Je comprends alors la passion, la folie, la duperie des récits de voyage. Ils apportent l’illusion de ce qui n’existe plus et qui devrait être encore, pour que nous échappions à l’accablante évidence que vingt mille ans d’histoire sont joués. Il n’y a plus rien à faire : la civilisation n’est plus cette fleur fragile que l’on préservait, qu’on développait à grand peine dans quelques coins abrités d’un terroir riche en espèces rutiques, menaçantes sans doute par leur vivacité, mais qui permettaient aussi de varier et de revigorer les semis. L’humanité s’insalle dans la monoculture ; elle s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave. Son ordinaire ne comportera plus que ce plat.
Car ces primitifs à qui il suffit de rendre visite pour revenir sanctifié, ces cimes glacées, ces grottes, ces forêts profondes, temples de hautes et profitables révélations, ce sont à des titres divers, les ennemis d’une société qui se joue à elle-même la comédie de les anoblir au moment où elle achève de les supprimer, mais qui n’éprouvait pour eux qu’effroi et dégoût quand ils étaient des adversaires véritables. Pauvre gibier pris aux pièges de la civilisation mécanique, sauvage de la forêt amazonienne, tendres et impuissantes victimes, je peux me résigner à comprendre le destin qui vous anéantit, mais non point être dupe de cette sorcellerie plus chétive que la vôtre, qui brandit devant un public avide, des albums en kodachrome remplaçant vos masques détruits.
 
Cet ouvrage est certes un témoignage sur les voyages de Lévi-Strauss et sur son travail anthropologique. Mais même s’il se réfère principalement au Brésil, Lévi-Strauss décrit ses séjours dans d’autres pays comme l’Inde ou Le Moyen-Orient. Bien qu’il soit assimilable à la tradition des récits de voyage philosophiques, le livre est parsemé de réflexions philosophiques et d’idées venant de différentes disciplines comme la sociologie, la géologie, la musique ou la littérature.
 
 
 
 

CHRONIQUE D’UN MONDE DISPARU 1905-1906

couv chronique d'un monde

En avril 1905, Waldemar Abegg, notable allemand d’une trentaine d’années quitte Brême pour un tour du monde qui va durer un an et demi. Parti de la « vieille Europe » en direction de l’ouest, il découvre en premier New York, puis traverse les Etats-Unis de ce début de 20ème siècle. Arrivé sur la côté du Pacifique, il s’embarque pour continuer son chemin qui, après une brève escale à Hawaï, le mène en Asie. Japon, Chine, Corée, Indonésie, Inde… Waldemar Abegg s’imprègne de ces pays, de ces civilisations et de leurs habitants avec l’approche d’un jeune européen. En 2008, les Editions du Seuil publient un magnifique ouvrage avec des centaines d’images saisissantes de réalisme (dont certaines ont été colorisées à son retour en Europe) dans « Chronique d’un monde disparu (1905-1906) ». En partant à la rencontre du vaste monde, Waldemar Abegg ne se doutait probablement pas qu’il ramènerait près de 3000 clichés photographiques sur ce monde tel qu’il était il y a un siècle où rien n’était encore venu bousculer l’ordre millénaire. Ces visuels nous offrent aujourd’hui un témoignage photographique unique.
Sortie du premier livre avec un choix de ses photos en octobre ou novembre 2008.
 
 

ELEFANTE BLANCO

elefante blanco

Elefante blanco est un drame argentino-hispano-français co-produit, co-écrit et réalisé par Pablo Trapero, sorti en 2012. Musique de Michael Nayman.
Durée 2 heures.
 
Acteurs principaux :  Ricardo Darín, Jérémie Renier, Martina Gusman, Miguel Arancibia
 
 Le « bidonville de la Vierge » dans la banlieue de Buenos Aires. Julian et Nicolas, deux prêtres et amis de longue date, œuvrent pour aider la population. Julian se sert de ses relations politiques pour superviser la construction d’un hôpital. Nicolas le rejoint après l’échec d’un projet qu’il menait dans la jungle, où des forces paramilitaires ont assassiné les habitants. Profondément choqué, il trouve un peu de réconfort auprès de Luciana, une jeune assistante sociale, athée et séduisante. Alors que la foi de Nicolas s’ébranle, les tensions et la violence entre les cartels dans le bidonville augmentent. Quand le ministère ordonne l’arrêt des travaux pour l’hôpital, c’est l’étincelle qui met le feu aux poudres.
 
Ce film a été programmé au cinéma le France à Saint-Etienne dans le cadre d’une soirée avec l’association Zaparinqui.

MAFALDA

palermo 3

Mafalda est une petite fille, personnage principal d’une bande dessinée de l’auteur Argentin  Quino publié de 1964 à 1973.
 Sa maturité et son pessimisme politique en étonnent plus d’un, et dépassent totalement et ses amis, et ses parents. Elle développe une vision du monde critique à l’égard de la mondialisation, et du militarisme de la Guerre Froide. Elle ambitionne de devenir haut fonctionnaire international pour changer le monde. Elle a du caractère et réagit à tout ce qui se passe autour d’elle et à ce qu’elle lit dans les journaux. Son objet préféré est sa mappemonde, elle voit en elle une représentation du monde, monde qu’elle juge malade. Elle a une aversion viscérale pour la soupe et raffole de la meringue.
 
Source Wikipedia – modifié par mes soins
 

LES ENFANTS DU CAPITAINE GRANT

Jules Verne

les-enfants-du-capitaine-Grant

Un homme jeune et riche de la noble société Anglaise affrète un bateau de course spécialement conçu pour lui et vogue à l’aventure dans les mers du Sud avec son équipage.
Il part à la recherche d’un capitaine de la marine anglaise. Ses deux enfants l’ont attendri sur le sort de leur père perdu en mer alors qu’il naviguait.
Seule une carte retrouvée dans le ventre d’un poisson leur permet de démarrer le voyage et de s’aventurer en terres inconnues.
La mauvaise qualité du document et ses interprétations hasardeuses seront le prétexte à faire le tour du monde dans l’hémisphère sud de la terre sur le parallèle 37.
En effet, après être descendu en bas de l’Amérique les voyageurs doublent le Cap-Horn en bateau, traversent les Andes et la Patagonie pour reprendre la mer en direction de l’Australie qu’ils traversent en chariot pour reprendre ensuite leur périple et aborder la Nouvelle-Zélande puis des îles inconnues et retrouver l’homme tant recherché. Ils termineront leur tour du monde en remontant le long des côtes africaines pour arriver en triomphateurs à Londres.
 
Pour en savoir plus :
Les Enfants du capitaine Grant. Jules Verne
Voyage autour du monde.
Par Lionel Dupuy : Docteur en Géographie (Thèse sur Jules Verne, la géographie et l’imaginaire géographique).
http://jules-verne.pagesperso-orange.fr/CIEH12.htm
Quand géographique rime avec pédagogique…
WebRep
Évaluation globale
Ce site n’a pas été évalué
(pas assez de votes)
Publicités